Cinq 7

BABX



  • Album
    "Drones Personnels" de Babx
    Nouvel album : Drones Personnels
    · Date de sortie : 11 mars 2013
    · Lien iTunes : https://itunes.apple.com/fr/album/drones-personnels/id605388511

BIOGRAPHIE

Depuis « Cristal Ballroom », second album sorti en 2009, Babx a multiplié les expériences et collaborations. Après avoir écrit pour Julien Doré, réalisé les albums de Camélia Jordana et de L, il a également été le co-programmateur du Brain Festival où on a pu retrouver des artistes tels que The Do, Oxmo Puccino, Jacques Higelin, Poni Hoax réunis durant 3 jours au profit de la recherche sur les maladies neurodégénératives. En parallèle, il prépare un Pocket Opéra avec le Metropolis Ensemble sur l’inventeur Nikola Tesla présenté en novembre dernier à New-York. Cette oeuvre sera jouée en 2014 à Paris et NYC. "Drones Personnels" est un album électrisant, une véritable odyssée où Babx bouscule les frontières mélodiques de la chanson et s'impose comme un auteur, compositeur et producteur hors norme. Enregistré par Jérôme Poulouin, dans son laboratoire au Studio Pigalle et mixé par Oz Fritz (Tom Waits, Primus.), l’album marie acoustique et électronique et invite à la même table imaginaire les spectres de Barbara, Tom Waits et Radiohead. Drones Personnels » est une large fresque peinte en plusieurs dimensions, avec des espaces que l'on traverse simultanément et des temps que l'on secoue, qui nous secouent. Un album du 21ème siècle mais où l'époque tient ses fantômes par la main. L'électronique hypnotique des synthétiseurs d’Arnaud Roullin y cohabite avec le theremin magistral de Pamelia Kurstin. La batterie précise y côtoie des boîtes à rythmes étranges. Les guitares ambiantiques ou narratives succèdent au Chamberlin, cet ancêtre du mellotron capable de réveiller des âmes disparues au moindre geste. Des éléments froids mariés à des sources chaudes qui passent du slow aux rythmes synthétiques sans que jamais l'oreille ne perde le fil d'Ariane tendue par la voix. Des arrangements qui oscillent entre évidence et sophistication, le spontané et le millimétré. Et quand soudainement une chanson à la facture plus classique se fait entendre, les thèmes traités y assurent sa modernité. Même le vocabulaire se partage les fusées, le métal, l'asphalte ou les parabellums, avec les Ophélies, Zanzibar, les héroïnes Pal/Secam ou les conquistadors. Une ère résumée par cette image choc des « sirènes irradiées », hybrides de nos rêves et de nos progrès. Au coeur de toutes ces textures règnent les problèmes les plus vieux du monde. Notre monde. L'amour bien sûr, mais aussi l'errance, la mort, les peurs, les révoltes. À lire au prisme de soi ou celui de la planète, de l'actualité ou de son propre trajet de vie, peu importe, tout y est intimement imbriqué. De double sens en lectures cachées, les textes ont des tiroirs parfois insoupçonnés. J’attends les E.T. n’est pas simplement l'histoire de ce doux-dingue qui construit une navette spatiale dans son jardin, c'est surtout celle des gens qui espèrent, cherchent, attendent. Tchador Woman n'est pas uniquement écrite pour Manal Al-Sharif, l'une des héroïnes du printemps arabe jetée en prison pour avoir pris le volant en Arabie Saoudite malgré l'interdiction, point de départ du mouvement Women2drive. C'est aussi une chanson pour toutes les femmes qui mènent des combats pour les libertés qu'elles choisissent. Les Noyés ne narrent pas seulement une rupture sous forme de métaphore, c'est également le Tsunami qui a fait disparaître des couples enlacés qui ne pouvaient plus fuir. Il y a aussi le volcan Grimsvötn qui empêche les amants de se rejoindre dans l'aéroport de Helsinki , la Suzanne aux yeux noirs, à la fois fleur grimpante tatouée dans le bras de Babx et femme envolée tatouée dans son coeur. Il y a encore le duo avec Camélia Jordana, Je Ne T'ai Jamais Aimé, une non- chanson d'amour qui évoque évidemment tout l'inverse. Et puis des dictateurs, ceux qui offrent des diamants aux mannequins célèbres et ceux qui s'effondrent au chagrin d'amour comme le commun des mortels dans Naomi aime et Despote Paranoia. Les prédictions des civilisations passées qui soulignent les peurs et les questionnements d'aujourd'hui dans 2012. Et enfin il y a Dans Mon Gulliver, titre infiniment intime mais dont les codes secrets sauront toucher chaque auditeur dans sa propre histoire. Dans « Drones Personnels » il n'est plus question d'influences à épingler : ce n'est pas un album pour rendre hommage inconsciemment, c'est un album pour être consciemment. Les grandes digestions ont cette faculté là : tirer la substance sans vraiment se souvenir des saveurs de départ. Surtout quand ces dernières sont multiples, polycéphales, aussi diverses que les immenses compositeurs classiques ou les incontournables rockeurs écorchés, les grands chanteurs français ou les légendes américaines et anglo-saxonnes, les poètes, les musiciens, les inventeurs, les peintres, les auteurs, les cinéastes... Cette fois il a surtout fallu que Babx retrouve ses 5 ans, âge qui s'amusait de tous les instruments et ne faisait aucune hiérarchie entre eux. Il a aussi voulu débusquer une voix qu'il estimait avoir enfouie depuis la décision de faire ce drôle de métier trop impudique. Lever le voile, chanter réellement, reprendre cette respiration au premier cri. Et étrangement c'est à travers ces dernières années où la vie lui a tendu quelques pièges que Babx a pu le faire. Là où certains en auraient perdu leurs voix, lui l'a retrouvée plus que jamais. Et pour finir il y a la Famille, le “gang” ces musiciens fidèles et tellement complices qui l’accompagnent dans tous ses projets depuis des années et dessinent avec lui la route du son : Gregory Dargent et Antoine Montgaudon aux guitares, Frédéric Jean à la batterie, Sébastien Gastine à la basse et contrebasse, sans oublier Jérôme Poulouin à l'enregistrement et la co-réalisation. Une équipe qui prouve encore une fois que la chanson sait être terriblement moderne quand elle se donne la peine d'être intelligente. Et de l'intelligence, Babx a toujours su avoir celle des musiques qui racontent et des mots qui sonnent. Un artiste contemporain qui regarde vers l'avant et garde sa mémoire.

DISCOGRAPHIE

Babx - Drones Personnels

2013

Drones Personnels

L'album "Drones Personnels" est sorti le 11 mars 2013

Télécharger

TRACKLIST

Player

LIENS

Retrouvez Babx sur le web
RSS