Cinq 7

ELVIRA



BIOGRAPHIE

France Gall qui aurait avalé une tablette de speed ou Brigitte Bardot qui aurait enregistré avec les Hives, voilà à quoi cela ressemble sauf qu’Elvira ne pose pas, elle n’a pas attendu qu’on vienne la chercher pour s’emparer du micro. Sans hésitation, elle a foncé.
Jeune femme élevée par des parents hippies, papa Piero a été backliner des Who et Motorhead, mais aussi manager de l’AS Dragon et des Hellboys, sans oublier le gourou immortalisé par le mensuel Nova, maman Brigitte a depuis toujours traîné avec des gens cool, (dixit fifille) habitant la moitié de l’année à Ibiza. On sent d’ici les effluves hippies de patchouli et tartes au citron envahir notre espace.
Elvira porte en elle ce pedigree. Nourrie aux chansons de Cat Stevens ou des Mamas and the Papas, mais découvrant très tôt les guitares metal parce que son papa n’écoute plus que ça. Son disque fait la jonction entre les idoles sixties françaises délurées, Stella, Dani, Nino Ferrer, Antoine et les guitares acérées des Stooges, entre l’esprit frondeur des sixties et l’énergie punk. « J’aime bien les trucs yéyé et rétro en général, mais faut que ça soit un peu sexe sinon c’est chiant. »

DISCOGRAPHIE

Elvira - Love Killers

2015

Love Killers

Premier album "Love Killers" disponible

Télécharger

TRACKLIST

Player

LIENS

Retrouvez Elvira sur le web
RSS