Cinq 7

CALVIN HARRIS



  • Web
    "Ready for the weekend" : le clip !
    Découvrez le nouveau clip de Calvin Harris : "Ready for the weekend", disponible sur le dailymotion Cinq7.
  • Web
    The Humanthesizer...
    Découvrez le premier synthétiseur humain ! Vidéo disponible sur le dailymotion Cinq7.

BIOGRAPHIE

« Ce à quoi je pense en ce moment », dit Calvin, « c’est de faire d’un stade une discothèque géante : être sur la scène d’un stade de foot et jouer d’énormes riffs rave. Fini la minimale! Pour moi en tous cas ». L’enthousiasme du jeune écossais est bien compréhensible, quand on sait avec quelle rapidité, en 2007, il est passé de l’intimité de sa petite chambre à Dumfries en Ecosse au sommet de l’affiche.
Calvin commence à faire de la musique à 15 ans sur un vieil ordinateur Amiga, entre deux journées de travail au Marks & Spencers du coin. Petit à petit, il trouve le son qui sera le sien : une pop-dance incroyablement catchy, faite de gourmandes lignes de synthé staccato et de basse visqueuses. Il a 23 ans quand il fait son entrée dans les charts anglais avec l’album I Created Disco, une vraie usine à tubes contenant les désormais classiques “Acceptable In The 80s” et “The Girls”. L’album se vend à plus de 100 000 exemplaires en Angleterre, raflant un disque d’or au passage.

Ce son Calvin Harris, beaucoup l’ont voulu, et notamment la déesse pop des antipodes Kylie Minogue. Deux morceaux produits par Calvin, “Heart Beat Rock” et le single “In My Arms”, figurent sur l’album X de Kylie. Les talents du jeune fabricant de tubes écossais ont également été sollicités par des artistes tels qu’Example, The Mitchell Brothers ou Sophie Ellis Bextor, ainsi que… « Je ne peux pas encore en parler, dit Harris, mais c’est vraiment du lourd ».
Poursuivons la liste impressionnante des collaborations avec le morceau qui a hissé notre jeune héros à la tête des charts anglais, l’imparable “Dance Wiv Me”, featuring Dizzee Rascal. Cette consécration, ce premier number one arrive au moment où Calvin se met à l’écriture du successeur de I Created Disco, écriture qui lui prendra près d’un an et demi.

En bidouilleur perpétuellement en quête de perfection, ce deuxième album, en fin de chantier, représente une nouvelle étape pour lui, une évolution. Calvin est constamment en équilibre sur le fil séparant le premier et le second degré, la pop immédiate et les références musicales poussées, ou encore l’ombre et la lumière.
Très représentatif de cette tendance, le premier single du nouvel album, “I’m Not Alone”, son deuxième n° 1 en Angleterre, est décrit par Calvin comme « un morceau vraiment dance de stade, un croisement entre Snow Patrol, Faithless et Grandaddy ». L’évocation d’un certain âge d’or de la dance-house britannique n’échappera à personne, et que Calvin cite Groove Armada ou encore Basement Jaxx ne surprendra pas non plus. Ici, l’hédonisme débridé des premiers succès de Calvin a fait place à une vulnérabilité et une introspection qu’on ne lui connaissait pas encore. On est dans une rave gigantesque, on ne sait plus trop ce qui se passe… Le tout calé sur un beat implacable et un riff rave monumental, à la fois apeuré, nostalgique, souriant et halluciné. Plus directement optimiste, et futur single, le morceau “Ready For The Weekend” tire avantage des formidable capacités pulmonaires de Mary Pearce (choriste de Beverly Knight, Lionel Richie ou encore Chaka Khan), et de riffs de piano type “handbag house”. « J’ai toujours voulu faire ça, une chanson avec une diva. C’est l’un des grands clichés dance, mais détourné à ma façon. » Sur “Relax”, un autre titre du nouvel album, Calvin a utilisé des guitares acoustiques, ce qui est assez inhabituel : « j’avais cette idée depuis longtemps pour le dernier morceau de l’album, pour faire un peu coucher de soleil. » “Worst Day” parle des relations amoureuses quelque peu dysfonctionnelles (« My first mistake was letting you into my life… » - Te laisser entrer dans ma vie a été ma première erreur), sur fond de sonorités qui rappellent N.E.R.D. ou Outkast.

Avant de finaliser l’album, Calvin compte bien le tester sur le terrain : « j’en suis à peu près à la moitié, mais je veux voir comment les morceaux fonctionnent en live avant de les mettre sur l’album… je veux faire un disque qui soit aussi bien en concert qu’au salon ou que dans la voiture. » Ce nouvel album est d’ores et déjà doté d’une palette musicale plus variée que le précédent : « le premier album est une sorte d’album-concept, l’ensemble va dans une seule et même direction. Sur celui-ci, par exemple, j’utilise tous les instruments qui me passent sous la main. » S’il doit en donner une description globale, il opte pour : « de la dance music classique dans un environnement moderne… J’essaie de faire quelque chose que l’on a soit pas entendu depuis longtemps, soit tout simplement jamais entendu. Avec un peu de chance, ça sera la deuxième catégorie ». Il ajoute : « La poursuite du travail sur l’album m’enthousiasme, j’ai vraiment hâte qu’il sorte! »

Il n’est pas le seul.

DISCOGRAPHIE

Calvin Harris - I created disco

2008

I created disco

Calvin Harris a inventé le disco. Enfin, disons plutôt qu’il l’a réinventé. Pour cela, nul besoin d’un laboratoire avec machines sophistiquées, tubes à essais, pipettes et flacons en tout genre. Sa chambre d’ado et un vieil ordinateur Amiga lui ont suffi pour réussir ce coup de génie.

Télécharger
Calvin Harris - Ready For The Weekend

2009

Ready For The Weekend

Sortie : 12 octobre 2009

Télécharger

TRACKLIST

Player

LIENS

Retrouvez Calvin Harris sur le web
Site officiel
Myspace
Facebook
Youtube
Last.fm
iLike
RSS